Qu’arrivera-t-il si le projet de loi C-11 est adopté? Quelles seront les conséquences pour les Canadiens à l’avenir?

L’avocat Samuel Bachand est le directeur du Canada français pour le réseau du Centre juridique pour les libertés constitutionnelles (CJLC), et il nous explique les menaces causées par les projets de loi C-11 et C-36.

Remove Ads

Le Centre juridique pour les libertés constitutionnelles est vraiment impliqué pour ouvrir les yeux des Canadiens sur cette loi libertaire. La loi condamnera malheureusement de nombreux créateurs de contenu et médias indépendants canadiens qui ne suivent pas le discours du gouvernement canadien. L’avocat Samuel Bachand est le directeur pour le Canada français du réseau du Centre juridique pour les libertés constitutionnelles (CJLC). 

Le premier décembre, M. Bachand a présenté la version française de l’atelier sur les « Menaces contemporaines à la liberté d’expression au Canada ».

Dans cet atelier, M. Bachand explique les menaces que posent les projets de loi C-11 et C-36. Pour ceux qui ne connaissent pas le projet de loi C-11, il s’agit d’une loi modifiant la Loi sur la radiodiffusion et, par conséquent, réglementant tout le contenu sur Internet. Le projet de loi C-36 modifie le Code criminel, la Loi canadienne sur les droits de la personne et une autre loi en ce qui concerne la propagande haineuse, les crimes haineux et les discours haineux.

Nous sommes ici pour faire le suivi de l’atelier offert par CJLC et poser des questions d’intérêt pour l’avenir des Canadiens, mais aussi pour l’avenir des créateurs de contenu et des médias indépendants par le gouvernement.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, veuillez signer notre pétition pour prendre position contre cette censure libérale à StopTheCensorship.ca.

Remove Ads
Remove Ads

  • By Ezra Levant

PETITION: Stop The Censorship

40,441 signatures
Goal: 50,000 Signatures

Add signature

Don't Get Censored

Big Tech is censoring us. Sign up so we can always stay in touch.

Remove Ads