La municipalité de Sainte-Pétronille menace un journal local d'action en justice

Dans ce rapport, Alexa Lavoie attire l'attention sur un incident alarmant à Sainte-Pétronille, au Québec, où la liberté d'expression et la liberté de la presse sont menacées.

Remove Ads

Sainte-Pétronille, avec environ 1000 habitants, a recours à des tactiques d'intimidation légale suite à une récente controverse, utilisant les fonds des contribuables pour faire taire les voix dissidentes, y compris celle du journal local.

La dissension découle de l'embauche de Nathalie Paquet en tant que nouvelle directrice générale de la ville. Alors que la municipalité prétendait avoir mené un processus de sélection rigoureux, des inquiétudes ont surgi suite aux interactions entre les résidents et la nouvelle directrice. Particulièrement notable a été la démission collective de 14 bénévoles de la bibliothèque municipale, invoquant un contrôle excessif et une démobilisation par la nouvelle directrice.

Les résidents, alarmés par le passé de Paquet en tant qu'ancienne directrice générale de Val-des-Lacs, ont découvert des articles préoccupants et ont obtenu une lettre de licenciement censurée de son précédent poste. Des allégations de négligence grave et d'un environnement de travail toxique ont émergé, corroborant les craintes concernant le leadership de Paquet.

En réponse, un groupe de citoyens préoccupés a lancé une pétition demandant un examen du processus d'embauche de Paquet. Cependant, leurs efforts ont été confrontés à des lettres de mise en demeure de la part de la municipalité, à la fois envers un rédacteur en chef de journal et les signataires de la pétition. Les actions de la municipalité étouffent la liberté de la presse et les droits démocratiques des citoyens, jetant une ombre sur la communauté.

Le journal local, Autour de l'Île, est désormais sous pression pour ne pas publier d'articles sur la réunion du conseil, sous peine d'action en justice. Cette décision soulève des questions sur l'engagement de la municipalité envers la transparence et la responsabilité.

Rebel News a lancé des demandes d'accès à l'information pour découvrir les dépenses juridiques engagées par la municipalité et les raisons du licenciement de Paquet à Val-des-Lacs. Alors que la situation évolue, elle souligne l'importance de sauvegarder la liberté de la presse et les principes démocratiques au niveau local. Restez à l'écoute pour de nouveaux développements sur cette question préoccupante.

Vous pouvez soutenir notre journalisme sur RebelFieldReports.com.

Remove Ads
Remove Ads

Don't Get Censored

Big Tech is censoring us. Sign up so we can always stay in touch.

Remove Ads