Les difficultés financières menacent la fermeture des petites entreprises à Montréal

Face aux défis économiques de Montréal découlant de la pandémie, des voix comme celle de Martin Guimond soulignent le besoin urgent d'interventions stratégiques pour revitaliser les quartiers en difficulté et garantir un paysage commercial florissant.

Remove Ads

Au milieu de l'effervescence des rues de St-Denis à Montréal se trouve Le Saint Bock, une brasserie renommée pour ses offres de bières artisanales. Cependant, les temps récents se sont révélés difficiles pour Martin Guimond, le propriétaire, alors qu'il lutte contre des pressions financières croissantes.

L'impact des mesures de confinement a été sévère, avec des fermetures soudaines imposées par les réglementations gouvernementales entraînant des pertes significatives. De plus, la hausse des taxes municipales et des villes, prévue pour atteindre un niveau record de 13 ans pour Montréal, aggrave encore la situation.

La décision de prolonger les heures de stationnement payant jusqu'à 23 heures vise à renforcer les revenus de la ville, en particulier pour financer des projets comme l'expansion des pistes cyclables. Cependant, cette mesure impose des charges supplémentaires aux entreprises en difficulté.

Dans une interview exclusive, Guimond met en lumière la réalité sombre à laquelle sont confrontés les propriétaires de petites entreprises à Montréal. "J'ai tellement de mal à faire des affaires", dit-il. La rue autrefois animée voit maintenant un déclin marqué de la fréquentation, ce qui impacte les flux de revenus.

Guimond pointe du doigt divers facteurs contribuant à la baisse, notamment l'augmentation des coûts et la réduction des dépenses des consommateurs. Il critique les politiques de la ville qui privilégient des initiatives comme les pistes cyclables plutôt que la revitalisation économique.

Réfléchissant aux décisions de la ville, Guimond souligne le besoin d'une approche équilibrée qui privilégie la prospérité à long terme plutôt que les gains à court terme. "Nous devons choisir entre de l'argent maintenant ou de l'argent plus tard", affirme-t-il, plaidant en faveur de décisions soutenant les entreprises et la vitalité communautaire.

Face aux défis économiques auxquels est confronté Montréal en raison de la pandémie, des voix comme celle de Martin Guimond mettent en évidence le besoin urgent d'interventions stratégiques pour revitaliser les quartiers en difficulté et garantir un paysage commercial florissant.

Vous pouvez faire un don généreux pour soutenir notre travail sur RebelFieldReports.com.

Remove Ads
Remove Ads

Don't Get Censored

Big Tech is censoring us. Sign up so we can always stay in touch.

Remove Ads