Sommet mondial de la santé - jour 1: Le point de vue d'un initié

Une équipe de 5 rebelles continue de vous apporter des reportages sur le terrain au Sommet mondial de la santé (WHS) 2022 et nous vous proposons des aperçus quotidiens alors que notre couverture exclusive se poursuit.

Remove Ads

Le sommet mondial de la santé a lieu chaque année à Berlin, en Allemagne, où des bureaucrates élus et non élus, des oligarques, des scientifiques et des lobbyistes se réunissent pour discuter différentes approches sur la santé publique. Cette année, la conférence se déroule à l'hôtel Berlin, dans le quartier central. Pourtant, il semble que les discussions ne tiennent pas compte des échecs, des politiques ou des plans d'intervention en cas de pandémie. Ce qui nous amène à nous demander comment l'OMS (en collaboration avec le WHS) pourra mieux informer ses plans à l'avenir.

La majorité des personnes participantes à ce sommet est très impliquée politiquement, mais pas nécessairement élues démocratiquement. Le théâtre de masques est à l'honneur à l'intérieur du sommet, où la journée a commencé avec les invités portant tous un masque N95. Au fil de la nuit, la grande majorité des participants ont retiré leur masque pour retrouver une respiration normale.

Des activistes de gauche ont fait irruption durant le sommet, demandant à ce que le groupe prenne une action accrue sur le changement climatique. L'alarme d'incendie a été déclenchée à plusieurs reprises par des manifestants qui ont pris d'assaut le hall d'entrée. Ils ont également collé leurs mains au trottoir et aux fenêtres à l'entrée de l'hôtel. Les fenêtres de l’hôtel ont été couvertes de colle et de papier. Un gaspillage d'arbres, en effet.

En conséquence, le sommet mondial de la santé a été verrouillé pendant que la police allemande et la sécurité de l'hôtel intervenaient et procédaient à des arrestations. La sécurité de l'événement a été renforcée par la suite, avec une présence policière accrue.

De nombreux participants nous ont parlé ouvertement, sans crainte ni réticence, mais ont toujours peur de s'exprimer publiquement contre la ligne de pensée directrice. Si même les participants se masquent lors de ces conférences, trop effrayés pour dénoncer des approches politiques qui ont échoué, alors à qui pouvons-nous faire confiance pour défendre véritablement les personnes qui vivent avec les conséquences de ces réactions impulsives à l'échelle mondiale ?

Restez à l'écoute car nous vous proposons une couverture exclusive de cet événement sur RebelWHO.com.

Remove Ads
Remove Ads

Don't Get Censored

Big Tech is censoring us. Sign up so we can always stay in touch.

Remove Ads