Santé Canada confirme la présence d’ADN dans le vaccin de Pfizer

Cette controverse soulève des questions cruciales sur la sécurité et la transparence des vaccins COVID-19, et nous sommes sur le point d'explorer en profondeur cette question avec le Dr. Patrick Provost, qui a contribué avec son expertise à commenter la nouvelle publiée par Epoch Times.

Remove Ads

Récemment, Santé Canada a confirmé la présence d'une séquence d'ADN du virus Simian 40 (SV40) dans le vaccin COVID-19 de Pfizer, une information non divulguée par le fabricant.

Cette révélation a déclenché un débat intense parmi les experts. Certains craignent que cette découverte puisse potentiellement entraîner des risques de cancer, tandis que d'autres minimisent ces préoccupations. Bien que Santé Canada exige que les promoteurs identifient toutes les séquences d'ADN biologiquement fonctionnelles, Pfizer n'a pas spécifiquement identifié la séquence SV40.

Les scientifiques Kevin McKernan et le Dr. Phillip J. Buckhaults ont joué un rôle crucial en révélant la présence d'ADN plasmidique dans les vaccins à ARN messager COVID-19, suscitant des inquiétudes sur son éventuelle influence sur le génome humain. Cependant, les deux chercheurs divergent sur l'importance de la séquence SV40, utilisée comme activateur dans le processus de fabrication du vaccin.

McKernan craint que Pfizer n'ait délibérément omis de divulguer cette séquence en raison de son association passée avec les vaccins contre la polio, tandis que le Dr. Buckhaults estime que le risque de cancer lié à ces activateurs SV40 est faible.

Il souligne que la séquence SV40 présente dans le vaccin n'est pas la version hautement cancérigène de l'antigène SV40 Grand T, atténuant ainsi les craintes, bien que des interrogations subsistent quant à son impact sur le génome humain.

Cette controverse soulève des questions cruciales sur la sécurité et la transparence des vaccins COVID-19, et nous sommes sur le point d'explorer en profondeur cette question avec le Dr. Patrick Provost, qui a contribué avec son expertise à commenter la nouvelle publiée par Epoch Times.

N'oubliez pas de signer notre pétition sur StopMedicalSilencing.com.

Remove Ads
Remove Ads

  • By Drea Humphrey

Stop Medical Silencing

44,080 signatures
Goal: 50,000 Signatures

Add signature

Don't Get Censored

Big Tech is censoring us. Sign up so we can always stay in touch.

Remove Ads