Risque d’une guerre civile en France, élections anticipées

Emmanuel Macron a décidé de dissoudre le Parlement français après sa lourde défaite aux élections du Parlement européen. L'extrême gauche manifeste dans les rues et menace de brûler la France si le parti de droite, le Rassemblement National, remporte les élections au second tour des législatives le 7 juillet.

Remove Ads

Le 9 juin, le président de la République de France, Emmanuel Macron, a décidé de dissoudre le parlement après ses mauvais résultats aux élections du Parlement européen. Son parti a été battu par le Rassemblement National, le parti de droite de Marine Le Pen.

Emmanuel Macron a appelé à l'unité contre les extrêmes. Macron a mis en garde contre une guerre civile si l'extrême droite ou l'extrême gauche remportaient les élections françaises. Le premier tour des élections législatives aura lieu le 30 juin et le second tour le 7 juillet.

"Il s'agit peut-être de la pire crise politique que nous ayons connue depuis plus de 70 ans", a déclaré le journaliste français Rémi Tell de TV L'Officiel. "À gauche, à droite, mais aussi du côté présidentiel avec Emmanuel Macron, qui a été humilié lors de ces élections européennes, car moins de 15 % des Français ont voté pour son parti. Il y a beaucoup de tensions au sein des partis eux-mêmes."

L'espoir initial d'une coalition, rassemblant la droite et l'extrême droite, a été déçu. "Nous avions l'espoir d'une grande coalition rassemblant la droite et l'extrême droite. Mais cet espoir a été déçu, car le Rassemblement National ne veut pas de cette coalition," a expliqué Tell. De même, la tentative de coalition de la gauche a échoué en raison de désaccords sur la question israélo-palestinienne.

"Contre toute attente, cette dissolution de l'Assemblée nationale française pourrait conduire à la réélection d'Emmanuel Macron. Mais il a théorisé ce chaos - c'est le chaos en France en ce moment, et il joue sur ce chaos", a ajouté Tell.

L'immigration a été un facteur significatif dans le paysage politique. La plupart des pays d'Europe occidentale sont confrontés à une immigration massive. "Nous accueillons un demi-million d'immigrants en France chaque année depuis près de 40 ans. L'extrême gauche tente de capitaliser sur cela, en promouvant des valeurs islamiques et en alimentant les tensions", a noté Tell.

Le risque d’une guerre civile est une menace imminente. "Ils disent que si le Rassemblement National gagne les élections, il y aura des émeutes en France. L'extrême gauche avec tous ces immigrants ont déjà commencé à faire des émeutes. Des boutiques ont été attaquées parce que leurs propriétaires sont censés voter pour Marine Le Pen", a déclaré Tell.

"Le service secret français a émis un avis disant qu'ils sont très préoccupés par le risque de guerre civile si le Rassemblement National remporte les élections. Emmanuel Macron joue sur cette peur pour influencer les électeurs," a observé Tell.

Remove Ads
Remove Ads

Don't Get Censored

Big Tech is censoring us. Sign up so we can always stay in touch.

Remove Ads